La maladieSituation localeCertificationAssainissementContrôle des risquesL’IBR en Grande RégionCommerce

 Assainissement

Les moyens mis en œuvre pour l’assainissement

  • Plan d’assainissement
  • Aide incitative à la réforme préférentielle des bovins positifs/vaccinés IBR
  • Zone de surveillance renforcée
  • Gestion administrative de la prophylaxie réglementaire annuelle

 

Les modalités du plan d’assainissement IBR

Pour les cheptels connus positifs, nouvellement contaminés ou avec recirculation du virus récente, un protocole rigoureux est mis en place en partenariat avec éleveurs, vétérinaires et techniciens du GDS :

  • Évaluation de l’étendue de la contamination pour la mise en place d’un protocole adapté,
  • Identification des animaux à risque,
  • Suivi renforcé des élevages et des animaux,
  • Aide financière à la vaccination des animaux (obligation réglementaire),
  • Prise en charge financière des dépistages, recontrôles et des actes vétérinaires,
  • Aide à l’élimination des bovins positifs,
  • Séparation des positifs et négatifs,
  • Si achats d’animaux : préférentiellement issus de cheptel indemne,
  • Prévention et surveillance dans les élevages voisins,
  • Accompagnement technique,

La réussite du plan d’assainissement requière la stricte application de chaque mesure sous peine d’allongement voire d’échec du plan.

 

Mesures incitatives pour la réforme préférentielle des derniers bovins positifs

Pour les éleveurs qui auraient encore des bovins positifs/vaccinés, il est conseillé de les faire partir au plus vite.

Chaque GDS a mis en place des mesures incitatives pour accélérer l’élimination de ces bovins, par le biais par exemple, d’un geste financier pour l’élimination préférentielle des bovins positifs/vaccinés. Renseignez-vous auprès de votre GDS.

Des outils efficaces sont en place afin d’accélérer le processus d’assainissement de la maladie, il faut s’en servir et agir maintenant !

 

Zone de surveillance renforcée

En plus des moyens de surveillance et d’assainissement déjà en place, certains élevages situés sur un secteur particulièrement sensible vis-à-vis de l’IBR sont davantage surveillés.
En Meurthe-et-Moselle
Exploitations connues voisines de cheptels positifs IBR
En Meuse
5 zones de surveillance dans le département
Pour les allaitants : étendue des dépistages IBR lors de la prophylaxie aux bovins 12-24 mois

Pour les laitiers : contrôle sérologique IBR mensuel sur lait de tank
+  contrôle sérologique des animaux de plus de 12 mois
+ tous les mâles qui sortent en pâture

• Contrôle sérologique I.B.R. sur lait de tank tous les 2 mois

• Voir la localisation

 

L’assainissement du cheptel vis-à-vis de l’I.B.R. ne se fera que par le biais d’un effort collectif, des cheptels sains comme ceux infectés. Le sanitaire est l’affaire de tous !

 

Contactez votre technicien spécialisé en assainissement IBR :

GDS 54 = Marie FRANÇOIS – 03 83 93 44 76 / 07 50 66 70 96
GDS 55 = Emma DUBAUX – 03 29 83 30 31 /
06 45 91 13 70
GDS 57  = Jean-Luc BRECK – 03 87 66 12 98