AujeszkySdrpPeste porcine classiquePeste porcine africaineDiarrhée épidémique porcine

Le Syndrome Dysgénésique et Respiratoire Porcin (SDRP)

Il s’agit d’une maladie virale du porc très contagieuse mais non transmissible à l’Homme.

Ce virus est très infectieux : 10 particules virales suffisent pour provoquer une infection (alors qu’il en faut 10 000 pour l’Aujeszky) et la maladie se diffuse très rapidement une fois présente dans l’élevage.

Les signes suspects 

J’appelle mon vétérinaire lorsque j’observe :

  • Hyperthermie
  • Perte d’appétit
  • Toux chez les truies
  • Problèmes de reproduction : avortements tardifs, mises-bas avant terme, augmentation des retours en chaleurs
  • Mortalité/morbidité sur les porcelets, souvent en relation avec une fragilité du cordon ombilical, chétivité

Le diagnostic se fait à partir de prélèvements et analyses vétérinaires.

Voir la plaquette « SDRP : savoir le reconnaitre et le maitriser »

Contenu de la plaquette

  • Historique de la maladie
  • Le virus responsable
  • Ses caractéristiques
  • Une diffusion rapide au sein d’un troupeau…
  • … entrainant des symptômes variables et divers …
  • … avec des pertes économiques conséquentes
  • Les voies de contaminations sont multiples mais des mesures de prévention sont possibles
  • Pour connaitre la situation d’un élevage
  • Adapter la stratégie de lutte

Appellation « Régulièrement contrôlé au titre du SDRP »

Depuis 2002, les départements lorrains délivrent une attestation « Régulièrement contrôlé négatif au titre du SDRP » à l’ensemble des cheptels volontaires respectant le cahier des charges défini au niveau national.

Les atouts d’une telle appellation 

  • Garantir un statut sanitaire lors d’une vente en élevage
  • Valoriser les cheptels négatifs
  • Gratuité des contrôles

Le SDRP est une maladie incontournable lors d’une transaction commerciale

L’acquisition de l’appellation

  • Dépistages sérologiques sur papiers séro-buvards (photo ci-dessus)
  • Sur 10 truies et/ou cochettes de bandes différentes + sur 5 porcs charcutiers
  • Délivrance dès 2 années de contrôles favorables
  • Les frais occasionnés sont entièrement à la charge du GDS pour les adhérents à la section porcine !

Une fois acquise, le GDS vous délivre une attestation sanitaire sur demande.

L’état des lieux

Le désengagement des éleveurs dans la surveillance du SDRP est fortement marqué depuis l’allègement de la prophylaxie collectif de la maladie d’Aujeszky (le dépistage du SDRP se faisait à l’occasion de la prophylaxie obligatoire pour Aujeszky).

Pourtant, le risque de contamination existe. Un élevage meusien a d’ailleurs été diagnostiqué infecté en SDRP en 2012.

Afin de protéger l’ensemble de la filière et de conserver notre statut enviable, la réalisation de ces dépistages annuels et la surveillance de la maladie est essentielle !

Pour plus d’information, contactez votre GDS (contacts)

La préservation d’un bon statut sanitaire est la clé d’une production rentable.