La maladieSituation localeGarantie d’élevageAssainissementContrôle des risques

 La paratuberculose des ruminants

La paratuberculose est une maladie complexe qui provoque des pertes animales et financières importantes. L’agent responsable est une une bactérie Mycobactérium Paratuberculosis  ou « bacille de Johne » qui se loge dans les intestins des ruminants (bovins, ovins, caprins).

La bactérie responsable est très résistante dans le milieu extérieur : elle peut rester au moins 6 mois/1 an dans l’environnement.

Comment reconnaitre la maladie ?

Les symptômes cliniques sont, de façon classique, une diarrhée abondante accompagnée d’un amaigrissement sans perte d’appétit ni fièvre, mais ne se présentent qu’après une incubation longue dans la majorité des cas entre 2 et 5/6 ans – potentialité de 0 à 15 ans.

Ce sont donc les adultes qui déclenchent les signes cliniques de la maladie, mais c’est en fait en étant jeunes, entre 0 et 6 mois, que ces animaux se contaminent :

  1. Par voie orale après ingestion de matières fécales d’animaux infectés  = sur les mamelles, matériel d’élevage (barrières, seaux), litière, pâture, fumier, aliments souillé, eau, colostrum ou lait de mère infectée, pâture contaminés…
  2. Ou in utéro lorsque la mère gestante est elle-même infectée.

Les signes cliniques se déclenchent par intermittence, généralement à la suite d’un stress (vêlage, vente, …).

C’est une maladie incurable une fois installée dans l’organisme de l’animal. Elle évolue toujours vers la mort de l’animal.

Diagnostic et gestion

Cette maladie étant de plus en plus dépistée, il y a forcément plus d’éleveurs qui découvrent la présence dans leur troupeau. Plusieurs analyses sont possible, elles se différencient par leur méthode (sérologie ou PCR) et par le support de prélèvement (prise de bouse ou prise de sang). Le choix de l’une d’entre elles se fait en fonction de l’avancée de la maladie dans le troupeau et de l’état physique de l’animal. Cependant, les analyses ne peuvent se faire qu’à partir d’un certain âge = dès 18 mois dans le cadre d’un l’achat, 24 mois en prophylaxie, car elles ne sont pas assez sensibles sur les animaux trop jeunes.

La paratuberculose se contracte principalement par achat d’animaux porteurs du germe, ou par échange de matériel d’élevage (bétaillère souillée…).

La paratuberculose est une maladie complexe, au développement insidieux et pour laquelle les outils de dépistage sont limités. La principale difficulté dans l’élimination de cette maladie réside dans le fait que les animaux infectés peuvent être des porteurs sains indétectables par les méthodes d’analyses actuelles du fait de l’incubation longue de la maladie.

Les caractéristiques de cette maladie font qu’un test isolé sur un animal n’est pas 100% fiable, il faut donc travailler à l’échelle du troupeau.

Contactez votre conseiller GDS pour plus d’informations