Les avortements en élevage bovinLe pack avortement des GDS Documentation technique sur les maladies abortives

Le pack avortements

→ Son but : résolution rapide, optimisation des coûts d’analyses
Sa démarche : hiérarchisation des maladies, recherches prioritaires, enquête approfondie, trame rigoureuse

Étape par étape avec le “Pack avortement”

 En collaboration systématique avec le vétérinaire de l’exploitation et le laboratoire d’analyse vétérinaire.

 

1 – Recherches de 1ère intention + enquête épidémiologique : 

  • Brucellose (obligatoire)
  • BVD
  • Fièvre Q
  • Néosporose
  • +/- autres pathologies : recherches de la salmonellose et listériose si vente de lait cru ; recherches des mycoses…

2. Recherches de 2e intention si les premières analyses ne sont pas concluantes (fonction du contexte épidémiologique) :

  • Chlamydiose
  • Leptospirose
  • IBR (virus BHV1)
  • Maladies à tique telles que Lyme, Erhlichiose ou Anaplasmose (Anaplasma Marginale)

3. Étendue des recherches aux causes non infectieuses si les analyses ne sont pas concluantes :

  • Eau de boisson
  • Carences nutritionnelles, minérales, vitaminiques ou en oligo-éléments
  • Intoxications (mycotoxines, ergot de seigle, phyto-oestrogènes, …) ou polluants (nitrates…)
  • Causes traumatiques
  • Causes génétiques

 

→ Télécharger ici le protocole détaillé :

Accompagnement de votre GDS :

  • Prise en charge des frais d’analyses effectuées dans le cadre du pack avortements (hauteur de prise en charge = renseignez-vous auprès de votre GDS)

  • Visite, enquête épidémiologique et suivi par le technicien GDS

La démarche est identique en Meuse, Meurthe-et-Moselle et Moselle.
Un engagement signé par l’éleveur volontaire conditionne la participation financière et technique des GDS.

Vos contacts :

Julien ANDERBOURG (54) – 06 79 81 38 38
Antoine DUMONT et Jean-Luc BRECK (57) – 03 87 66 12 98
Laurent FOURES (55) – 03 29 83 30 31