Avortements en élevage ovinPack avortement des GDS 

Le pack avortements des GDS

→ Son but : résolution rapide, optimisation des coûts d’analyses
Sa démarche : hiérarchisation des maladies, recherches prioritaires, enquête approfondie, trame rigoureuse

Le GDS vous aide financièrement et techniquement.

Étapes par étapes avec le « pack avortements »

 En collaboration systématique avec le vétérinaire de l’exploitation et le laboratoire d’analyse vétérinaire

1 – Recherches de 1ère intention + enquête épidémiologique :
Sur les brebis qui avortent et sur avorton (sur placenta, écouvillons, organes, sang) =

  • Brucellose (obligatoire)
  • Chlamydiose
  • Fièvre Q
  • Toxoplasmose
  • +/- Salmonellose, mycose, Border Disease en fonction du contexte épidémiologique 

→ Sur 1 lot de brebis ayant avorté récemment ou avec mortinatalité, voire problème de reproduction (prises de sang) =

  • Chlamydiose sur 5 brebis
  • Fièvre Q sur 10 brebis
  • Toxoplasmose sur 5 brebis
  • +/- salmonellose, mycose, Border Disaese en fonction du contexte épidémiologique

Le choix de prélèvement est déterminant (voir l’article dédié)

2. Étendue des recherches aux causes non infectieuses si les analyses ne sont pas concluantes :

  • Eau de boisson
  • Carences nutritionnelles, en minéral, vitamines ou oligo-éléments
  • Intoxications (mycotoxine, ergot de seigle, phyto-oestrogènes) ou polluants (nitrates)
  • Causes traumatiques
  • Causes génétiques

Pour les adhérents à la section ovine du GDS = 50% d’aides sur les analyses au laboratoire

Vos contacts

Julien ANDERBOURG (54) – 03 83 93 44 76 / 06 79 81 38 38
Laurent FOURES (55) – 03 29 83 30 41
Antoine DUMONT (57) – 03 87 66 12 98