Organiser la protection de mon élevage et celle de mon entourage

La biosécurité peut être définie comme l’ensemble des mesures de protection pour prévenir l’introduction d’agents pathogènes, leur dispersion à l’intérieur de l’élevage et leur dissémination hors de l’élevage.

Les mesures de biosécurité doivent être proportionnées aux risques identifiés et adaptées aux pratiques d’élevage de l’exploitation.

Biosécurité externe

La biosécurité vis-à-vis des risques extérieurs consiste à maîtriser les sources d’introduction de contaminants dans l’élevage via des mesures simples telles que :

  • La réalisation d’analyses à l’introduction et la mise en quarantaine du ou des animaux introduits,
  • L’isolement vis-à-vis du voisinage et de la faune sauvage par des clôtures et l’aménagement des points d’eau,
  • Le nettoyage et la désinfection des véhicules et du matériel,
  • La pose d’un pédiluve et le changement de bottes/vêtements pour entrer en zone d’élevage,
  • La lutte contre les nuisibles (insectes, rongeurs).
Biosécurité interne

La biosécurité en interne a pour but de limiter la propagation des germes qui seraient présents à l’intérieur du cheptel, leur sortie de l’élevage et leur persistance dans l’environnement via différentes mesures :

  • L’isolement des animaux malades,
  • Protéger les animaux à risques particuliers par une stricte séparation des ateliers et par des mesures de prévention, telles que la vaccination,
  • Organisation des soins avec un système de marche en avant (jeunes avant adultes, sains avant malades),
  • Le nettoyage, la désinfection et le vide sanitaire dans les bâtiments d’élevage,
  • La gestion raisonnée des effluents d’élevage,
  • La lutte contre les nuisibles (insectes, rongeurs),
  • La gestion des animaux morts,
  • Le nettoyage et la désinfection des véhicules et du matériel.

Guide des bonnes pratiques en élevage : du bon sens paysan

   

Comment connaître le niveau de biosécurité de mon élevage ?

Une grille d’auto-évaluation a été réalisée par GDS France et la SNGTV. L’objectif de cette grille est d’aider les éleveur à évaluer leur niveau de biosécurité, et de proposer des mesures concrètes adaptées aux points forts et aux points faibles identifiés sur leur exploitation. Elle aide à prioriser les investissements à prévoir en matière de biosécurité.

L’éleveur peut se faire accompagner par un conseiller du GDS ou par un vétérinaire pour aider au renseignement ou à l’analyse de cette grille.

Éleveurs, pour connaître le niveau de votre élevage quant à la Biosécurité, complétez en ligne la grille d’auto-évaluation. Vous pouvez sinon télécharger la grille au format pdf.

Une formation en ligne pour se former à la biosécurité

GDS France et le Réseau des GDS, en collaboration avec la SNGTV ont conçu un MOOC sur la biosécurité en élevage bovin (cours à distance en toute autonomie et modulable). Il vise à former les éleveurs, les acteurs du monde agricole ainsi que toutes les personnes curieuses de mieux comprendre à quoi correspond la biosécurité.

GDS France en partenariat avec la SNGTV et financé par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation