GDS 54 : Organisation et actualités COVID-19

En application de l’article 1er du « Décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19 », le fonctionnement de vos services GDS 54 s’en trouve impacté. Vous trouverez ci-dessous les notes d’informations compilées sur les services et actions maintenues avec les solutions complémentaires proposées.

 

 

13 mai 2020 :

Libération progressive des prélèvements de cartilage BVD congelés

Par petit groupe et par secteur, les éleveurs du département ont reçu ou vont recevoir dans les jours à venir un SMS de la part du GDS leur indiquant la marche à suivre pour le traitement des échantillons de prélèvements auriculaires, en vue des analyses BVD.

Les prélèvements avaient en effet dû être congelés durant la période du confinement du fait des aléas postaux qui risquaient d’endommager leur qualité. Cela représente plus de 5000 échantillons pour l’ensemble des 1400 éleveurs du département.

Le GDS a donc organisé avec le Laboratoire un processus pour pouvoir analyser très rapidement l’ensemble de ces échantillons.

Le laboratoire départemental qui a été réquisitionné pour réaliser les analyses Covid 19 pour le CHU de Nancy, vient de se faire prêter, pour une durée de 15 jours environ, un appareil qui va lui permettre de pouvoir absorber les analyses de 900 biopsies par jour.

Le GDS a donc organisé, dans l’urgence, une série de tournées pour pouvoir récupérer l’ensemble des échantillons. Les éleveurs sont alors invités à déposer leurs échantillons au lieu et au jour indiqué dans le SMS : auprès de leur cabinet vétérinaire ou de leurs administrateurs par exemple. Le dépôt à un point donné a été préféré aux envois postaux, toujours dans la crainte d’aléas postaux qui subsistent dans certains secteurs.

Les éleveurs qui seraient dans l’impossibilité de se déplacer, sont invités à contacter le numéro de téléphone d’un conseiller GDS indiqué dans le SMS reçu, afin de trouver ensemble une alternative. Aussi si besoin, un nouveau jour de dépôt pourra être redéfini ultérieurement.

À compter du moment où les échantillons congelés auront été déposés dans le lieu de dépôt, l’envoi postal des nouveaux prélèvements de veaux nouveau-nés pourra reprendre comme habituellement, au fur et à mesure de la pose des boucles.

Merci d’avance à chacun pour votre coopération.

Notre équipe reste à votre service.


11 mai 2020

Organisation dé-confinement et reprise partielle des activités

1. Les locaux du GDS restent fermés au public jusque nouvel ordre.

2. Le standard est réouvert aux appels exclusivement les matins, tous les jours, à compter du 12/05.

2. Les activités réglementaires, qui n’avaient pas cessées, sont toujours assurées : suivi de l’identification des bovins, édition des passeports et ASDA, introductions, pensions… Nous continuons à vous inviter à anticiper toute demande par mail  gds54@gds54.com ou service.ipg@gds54.com

4. Les visites terrains sont toujours suspendues jusque nouvel ordre. Pour toute question les techniciens sont disponibles sur leur téléphone portable.

6. Concernant les prélèvements B.V.D. auriculaires, l’envoi au laboratoire est toujours suspendu (les éleveurs doivent donc continuer de les congeler). Avec le Laboratoire, nous sommes en train de prévoir le protocole de reprise de ce dépistage ; afin de garantir l’acheminement des biopsies en décongélation dans de bonnes conditions. Chaque éleveur sera contacté très prochainement.

Bonne reprise.


23 avril 2020

Mission inédite au laboratoire vétérinaire départemental de Malzéville

Est Républicain – parution du 23 avril 2020

Dédiée à la santé animale et à la sécurité alimentaire, la structure du conseil départemental vient de s’organiser pour réaliser également des analyses de test PCR. Ceci, dans les cadre des dépistages en EHPAD, sur les résidents et le personnel.

Lire la suite de l’article ici : « Mission inédite au laboratoire vétérinaire départemental »


9 avril 2020

Les prélèvements de cartilage BVD doivent être congelés en ferme !

Encore trop d’enveloppes de biopsies auriculaires BVD arrivent au Laboratoire d’analyses vétérinaires alors que la consigne de congélation des échantillons a été donnée depuis le 17 mars.

Le Laboratoire d’analyses vétérinaires (LVAD) de Pixerécourt fait le constat que pendant cette période de confinement, un nombre non négligeable d’éleveurs ne respecte pas les consignes données dès le 17 mars par le GDS de ne pas envoyer les biopsies et de les conserver congelées chez eux. En effet, près de 600 enveloppes ont été reçues le 8 avril, et en une seule fois, par le laboratoire départemental (voir photo ci-contre des caisses livrées par La Poste)

Ces prélèvements sont datés du 17 mars (date de début de la consigne de congélation) jusqu’au 4 avril. Certains ont donc été envoyés il y a trois semaines ! Ce non-respect des consignes a de nombreuses conséquences.

En termes de risques sanitaires pour les personnes, cela impose de faire revenir sur site davantage de personnel pour réaliser les analyses et donc augmente les risques de contact entre individus. Ainsi, par solidarité, il est INDISPENSABLE pour les éleveurs de congeler chez eux les biopsies auriculaires au lieu de les transmettre au laboratoire. Les enveloppes pourront être renvoyées seulement après l’annonce du déconfinement.

De plus, pour ces enveloppes reçues, beaucoup sont restées dans les entrepôts de La Poste depuis le 17 mars dans des conditions inconnues, ce qui laisse à penser qu’un nombre important d’échantillons apparaitront dégradés donc non-analysables, ce qui nécessitera ensuite des recontrôles. Cela démontre également le caractère non fiable des prestations de La Poste pendant cette période de confinement. La congélation des échantillons permet de garantir la qualité des analyses BVD ultérieures.

Par la suite, le GDS informera individuellement chaque éleveur du département lorsque les enveloppes congelées pourront être envoyées et selon quelles modalités, afin que les conditions optimales de préservation de l’échantillon et d’analyses soient respectées. Mais pour l’heure, chaque prélèvement doit être congelé. C’est aussi le cas pour les prélèvements auriculaires des jeunes veaux mâles qui doivent être vendus à 15 jours. Ces veaux peuvent toujours être vendus même sans leur résultat d’analyse BVD. Les marchands et opérateurs commerciaux ont été prévenus et sont chargés d’avertir les acheteurs. Ces jeunes veaux achetés sans garantie BVD sont à maintenir isolés des autres bovins de l’élevage acheteur, en particulier les femelles gestantes, jusqu’à retour des résultats favorables des contrôles d’introduction IBR et BVD. Les dérogations aux contrôles d’introduction sont de ce fait suspendues.

Pour toute question, contactez le GDS 54 au : gds54@gds54.com (ou  service.ipg@gds54.com pour l’identification des bovins) ou les techniciens sur leurs téléphones portables.

Le GDS 54

9 avril 2020

Retard possible des commandes de boucles de rebouclage

Anticipez au plus tôt vos commandes de boucles de rebouclage avant le lâcher au parc ! En effet, le délai de livraison des boucles de rebouclage est rallongé à cause de la baisse d’activité des services de La Poste.

Pour toute demande auprès du service identification du GDS, nous rappelons que le plus simple est d’envoyer un email à l’adresse suivante : service.ipg@gds54.com


7 avril 2020

Le GDS suspend les renouvellements de DASRI

La collecte et renouvellement des poubelles jaunes de déchets vétérinaires (= DASRI) par le GDS 54 ou par votre vétérinaire sont suspendus jusqu’au déconfinement COVID-19.


02 avril 2020

État des lieux de la prophylaxie et organisation COVID-19 en Meurthe-et-Moselle

Article paru dans le Paysan Lorrain du 3 avril 2020

En pleine crise du COVID-19, la chaine des prélèvements réalisés sur les animaux d’élevage se trouve impactée. Afin d’assurer la continuité des services indispensables tout en luttant contre la propagation du virus, les interventions vétérinaires et les analyses prioritaires ont été précisées au niveau national et local. Si elle n’a pas encore été réalisée, la prophylaxie demeure obligatoire. De même pour les contrôles d’introduction. Les interventions non repoussables doivent se dérouler en respectant les gestes barrière préconisés.

Interventions vétérinaires prioritaires

Des interventions vétérinaires prioritaires ont été définies au niveau national avec la DGAl le 24 mars 2020 en commun par la SNGTV¹, l’ADILVA² et le réseau des GDS. Les laboratoires suivent la même ligne de priorité nationale.

Globalement, sont maintenus les actes et missions vétérinaires ne pouvant être différés : les urgences chirurgicales, les soins aux animaux malades, les euthanasies, la suspicion et surveillance des maladies à déclaration obligatoire (ex : prélèvement brucellose en cas d’avortement), les vaccinations pour les maladies réglementées qui ne peuvent pas être reportées (ex : FCO pour l’export), les visites d’achat (pour les vices rédhibitoires), les prophylaxies obligatoires, les prélèvements et attestations pour les mouvements des animaux, …

Les actes ou missions pouvant être différés sont les suivants : les soins non urgents notamment la prévention non obligatoire ou les bilans annuels, bilans sanitaires, protocoles de soins, visites de suivi, visites PSE, les visites sanitaires obligatoires, les visites pour les chartes …

Ces orientations sont par la suite adaptées localement avec les acteurs concernés en tenant compte de la situation épidémiologique du Covid-19 et de la disponibilité des services, avec pour principe que tout ce qui peut être fait, doit être fait.

En Meurthe-et-Moselle

Après prise de contact du GDS auprès des vétérinaires ruraux du département, nous confirmons que ceux-ci continuent majoritairement leur activité et appliquent ces priorités au niveau local ; même si dans certains secteurs, la situation est plus complexe. Pour le moment il n’y a pas de soucis majeurs de retard de prophylaxie à déplorer pour la mise en pâture. Nous comptons à ce jour près de 90% de interventions déjà réalisées. Si vous n’avez pas encore réalisé votre prophylaxie, nous vous invitons à vous rapprocher au plus vite de votre vétérinaire pour prendre rendez-vous et organiser la visite dans le plus strict respect des conditions de sécurité COVID-19. La prophylaxie demeure obligatoire.

Les prises de sang à l’introduction sont également classées prioritaires. Cependant, dans la mesure du possible, nous recommandons aux éleveurs de repousser les achats qui peuvent l’être afin de limiter les déplacements et les contacts humains.

Ces priorités nationales sont suivies par le Laboratoire Vétérinaire Départemental de Meurthe-et-Moselle, actuellement en capacité d’absorber les analyses liées aux prophylaxies et aux contrôles d’introduction. Certaines demandes particulières, type besnoitiose ou paratuberculose … pourront être décalées dans le temps, en fonction de la charge de travail des laborantins et seront analysées ultérieurement. L’activité du laboratoire départemental est actuellement importante car les vétérinaires se mettent à jour avant le lâcher en pâture.

A noter depuis le 16 mars il a été demandé à tous les éleveurs naisseurs de Meurthe-et-Moselle de CONGELER les prélèvements de cartilage BVD au lieu de les envoyer au laboratoire, ce qui permet au laboratoire de réaliser toutes les demandes prioritaires malgré les effectifs réduits. Cela allège également les services postaux (et les risques de retard d’acheminement donc de dégradation des prélèvements). Les éleveurs maintiennent bien sûr la déclaration des veaux et le bouclage, et peuvent continuer à vendre les jeunes veaux, notamment laitiers. Le GDS assure toujours l’édition et l’envoi deux fois par semaine des passeports et ASDA, mais notons que nous sommes tributaires du service postal.

Enfin, en cas de problème lié à la réalisation de la prophylaxie ou des contrôles d’introductions, nous vous invitons à vous rapprocher des services de la DDPP 54 (tel. : 03.57.29.16.20 ou ddpp@meurthe-et-moselle.gouv.fr)

GDS 54

(1) Société Nationale des Groupements Techniques Vétérinaires. (2) Association française des Directeurs et cadres des Laboratoires Vétérinaires Publics d’Analyses

26 mars 2020

Vente des jeunes veaux et absence de statut BVD

En raison de l’épidémie de COVID-19, nous demandons aux éleveurs naisseurs du département de continuer le bouclage BVD de chaque veau, mais de ne pas envoyer les prélèvements de cartilage et de les CONGELER jusqu’à nouvel ordre. Ceci pour faire face aux aléas attendus du service postal et au personnel réduit au sein du Laboratoire Vétérinaire Départemental.

Les jeunes veaux de 15 jours (veaux mâles laitiers notamment) peuvent toujours être vendus, même sans résultat d’analyse BVD. Les marchands et opérateurs commerciaux ont été prévenus et sont chargés d’avertir les acheteurs de ce manque de garantie BVD sur ces animaux.

Nous invitons les acheteurs de ces jeunes veaux à consulter leur statut BVD sur estelevage.com (ou à nous contacter) et à les isoler de leurs propres bovins, en particulier les femelles gestantes, en attendant un retour à la normale.

A NOTER : les dérogations aux contrôles d’introduction IBR sont, dans ce cas, rendues impossibles pour cause d’absence de statut BVD connu avant l’achat.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter par mail gds54@gds54.com ou par téléphone (standard ouvert les mardis et jeudis matin OU contactez directement votre technicien GDS).


25 mars 2020

Don de protections médicales au CHU de Nancy

Le GDS 54 vient de donner au CHU de Nancy son stock de surchaussures, charlottes et blouses à usage unique. En cette période de crise, multiplions les gestes de solidarité.


17 mars 2020

Mesures mises en place par le GDS 54 suite aux décisions gouvernementales COVID-19

Les présentes mesures sont susceptibles d’être adaptées à la lumière de l’évolution de la situation.

1. Les locaux du GDS sont fermés au public à compter du 16/03/2020

2. Nous limitons les activités du G.D.S. au minimum réglementaire : suivi de l’identification (boucles/rebouclages), édition des passeports et A.S.D.A. Les visites terrain sont suspendues.

3. Pour communiquer avec nous, vous devez passer par le mail  gds54@gds54.com ou, pour les demandes concernant l’identification des bovins service.ipg@gds54.com. Le standard sera ouvert aux appels uniquement le mardi matin et le jeudi matin (standard exceptionnellement fermé le 19/03/2020).

4. Les demandes urgentes ne pourront être assurées du fait de la réduction drastique des effectifs dans nos locaux : nous vous engageons très vivement à anticiper vos demandes, au minimum 1 semaine à l’avance.

5. Attention : Le rythme d’édition des passeports et A.S.D.A. est maintenu (2x par semaine) mais pourrait être impacté et réduit à une fois par semaine.

6. Concernant les prélèvements B.V.D. auriculaires, nous vous demandons de continuer la pose des boucles à prélèvement, comme habituellement. Au vu des aléas postaux et analytiques à venir, nous vous demandons de CONGELER les échantillons, dès maintenant et jusqu’à nouvel ordre. Quand l’activité générale reviendra à la normale, nous libérerons progressivement les échantillons. Vous recevrez alors les consignes individuellement.

7. Toutes les évolutions d’organisation éventuelles seront signalées sur notre site Internet gdsreseau3m.com, ceci au fur et à mesure de l’actualité.

17 mars 2020 

Information sur l’organisation de la continuité des services du LVAD 54

Message du Laboratoire vétérinaire départementale de Meurthe-et-Moselle.

Suite aux mesures de confinement applicables à tous les français, à compter du mardi 17 mars midi pour 15 jours minimum :

Concernant l’activité :
  • Le LVAD 54 réduit ses effectifs au strict minimum nécessaire pour assurer les prestations et analyses indispensables pour la continuité du service public
  • Les prestations et analyses suivantes sont maintenues :
    • Collecte des prélèvements dans les cliniques vétérinaires : avec une révision de la fréquence de passages (une fois par semaine)
    • Analyses de prophylaxie des maladies animales programmées
    • Analyses d’auto-contrôles officiels de dépistage des salmonelles en élevages de volailles
    • Analyses demandées dans le cadre des suspicions de maladies à déclaration obligatoire
    • Analyses de diagnostic bactériologique et antibiogrammes (dans le cadre des soins aux animaux)
  • Ne sont pas concernées, les analyses parasitaires et toutes autres analyses pouvant être différées, comme par exemple les reprises sur sérothèque pour analyses non réglementées
  • Cas particulier des analyses BVD sur biopsies auriculaires : les analyses sont suspendues ; les éleveurs continuent les prélèvements de biopsies et les conservent congelés pour un envoi ultérieur au LVAD 54 lors de la reprise normale de l’activité.
Concernant l’accueil du public :
  • L’accueil du public est suspendu à compter de cet après-midi 17 mars ;
  • L’accueil téléphonique du LVAD est maintenu au numéro habituel 03.83.33.28.60 dans les plages horaires habituelles : 8H30 – 12H30 et 13H30 – 17H00 du lundi au vendredi